VBR Volley Ball Romans - Site officiel
Retour sur une saison exemplaire avec Iryna Nunge
C’était il y a un peu plus d'une semaine, nos Romanaises étaient sacrées vice-championnes de France à Paris. Avec 22 victoires en tant de matchs joués en saison régulière et une unique défaite en finale face à Béziers, Iryna Nunge, entraîneur emblématique de l'équipe, savoure ce nouveau titre et prépare activement le retour en Elite (deuxième division).

Vous rêviez d’un titre de champion de France pour couronner cette saison parfaite en Nationale 2. Vous revenez finalement avec la médaille d’argent. Pas de regrets ?

Iryna Nunge : Aucun ! Nous avons affronté 3 très belles équipes lors de ce tournoi final, les meilleures de France. Chacune d’entre elles l’a d’ailleurs prouvé sur le terrain. Les filles se sont données à fond à chaque match. Malheureusement notre passeuse titulaire, Annina Keinonen, s’est lourdement blessée au mollet dès la première rencontre. Ca a été un coup au moral, il a fallu remobiliser les troupes. Heureusement j’ai pu compter sur notre doyenne Maréva Péro qui a fait le boulot contre Halluin. En finale, j’avoue y avoir cru dans le premier set que nous avons mené un temps. Mais il nous a peut être manqué un peu de fraicheur ensuite... Béziers mérite amplement sa médaille d’or. La libéro a fait un travail incroyable et les services smatchés de Clara Martin (joueuse pro) nous ont bousculé. Elles étaient au dessus dans tous les secteurs de jeu. Ce sera intéressant de les retrouver en Elite l’an prochain.

 

Beaucoup d’équipes doivent vous envier votre parcours sans-faute cette saison. Comment expliquez-vous un tel succès ?

Iryna Nunge : La force de ce groupe c’est son homogénéité dans sa diversité. Il y a à la fois des joueuses étrangères expérimentées et de jeunes joueuses françaises en devenir. Cette année, la fusion a particulièrement fonctionné. L’arrivée d’Annina Keinonen a un poste de pivot central a redonné du souffle à l’équipe et a participé largement à fédérer le collectif. Quant à Yousra Souidi, 17 ans à peine, a su trouver très vite sa place dans le collectif de base avec sa fougue et son talent. Cela fait quelques années que le noyau dur est conservé, cela porte ses fruits. Les trois cadettes de l’équipe (Alina, Zoé et Yousra) ont aussi pris confiance grâce à leur expérience, en parallèle, en coupe de France [ndlr : les cadettes du VBR participeront aux phases finales les 3 et 4 juin]. Ce sont les seules du Pôle Espoirs de Lyon à évoluer en Nationale 2 et bientôt en Elite…

 

On imagine d’ailleurs que ce retour en deuxième division se prépare depuis plusieurs semaines côté coulisses. Faut-il s’attendre à de gros changements ?

Iryna Nunge : Nous sommes effectivement en recherche active de nouvelles joueuses depuis le mois d’avril car la Fédération nous impose la présence de 3 joueuses françaises en permanence sur le terrain. Il faut aussi renforcer l’équipe avec de la puissance au filet car certaines de nos joueuses n’ont pas le niveau pour l’Elite. Cinq joueuses sont venues passer des tests. Nous sommes en sérieux pourparler avec une jeune joueuse de 23 ans qui évoluait à Terville (Pro) cette saison, qui pourrait nous apporter de la vitesse et de la stabilité en base arrière ainsi qu’une joueuse expérimentée en provenance de Pologne. Hormis deux ou trois joueuses, l’effectif ne bougera pas car nous tenons à conserver ce bel esprit d’équipe, qui sera nécessaire pour nous maintenir en Elite.

 

D’ici là, l’heure est aux vacances ?

Iryna Nunge : Oui, nos étrangères Annina et Patrisia sont rentrées chez elles et les joueuses qui restent en France ont aussi bien mérité leur break estival. Du coup, aucun entrainement n’est pour l’instant programmé, sauf si d’autres futures recrues viennent faire des tests. Quant aux jeunes joueuses du Pôle Espoirs, elles poursuivent leurs cursus sportif et s’entraineront jusqu’à la mi-juin, date à laquelle elles passeront leur bac de français. Après les entrainements diminueront significativement, les études avant-tout !

 

Prochainement
Division Elite Féminine Groupe B
  • 1.
    Harnes
    36 pts
  • 2.
    Poitiers St-Benoît
    32 pts
  • 3.
    Sens
    30 pts
  • 4.
    Volley-ball Romans
    24 pts
  • 5.
    Monaco
    17 pts
  • 6.
    Nimes
    14 pts
  • 7.
    Michelet Halluin
    9 pts
  • 8.
    Toulon
    3 pts
  • PEILLET PARCS ET JARDINS Saint Jean SUPER U Bioccop CLAPPE Immobilier