VBR Volley Ball Romans - Site officiel
Un cran au-dessus
Pour bien démarrer la deuxième phase du championnat, nos Romanaises n’ont fait qu’une bouchée du TFOC. Il ne leur aura fallu qu’1h15 pour s’offrir leur quinzième succès de la saison.

« A part Romans, je pense qu’on peut battre nos trois autres adversaires » le coach Lorrain, Romain Pitou, l’avait annoncé en début de semaine à la presse Lorraine. C’est dire si notre citadelle semble imprenable cette année… Et le clan Nunge l’a, une nouvelle fois, prouvé ce dimanche sur ses terres. En dominant tous les secteurs de jeu, nos Romanaises n’ont guère laissé d’espace aux jeunes coéquipières de Sylviane Gartner. Dès les premiers échanges, nos locales ont imposé leur rythme au filet à la force du bras de Bosjanok et Yoncheva (12/7 puis 16/8). Visiblement en confiance, la coach Romanaise a même donné du temps de jeu à sa passeuse remplaçante Péro, de retour de blessure (20/9). Avec un tel écart à l’entrée dans le money-time, difficile de prétendre à un sursaut de Terville. Romain Pitou en a alors profité pour faire entrer Kissel et sa jeune joueuse, et déjà très prometteuse, âgée d’à peine 14 ans… Pliée en 20 minutes, cette première manche (25/12) allait donner le ton du match. Oui mais voilà, encore fallait-il conserver le même dynamisme côté Romans…

 

 

L’expérience a parlé

 

Malgré quelques accrochages en début de set, l’expérience de St-Germain au service, couplée à l’intelligence de jeu d’Heckelman au filet a rapidement fait la différence (8/5). Dans les rangs de Terville, on a tenté de faire bonne figure en défense mais face aux missiles de Yoncheva, difficile de rivaliser (16/10). En fin de manche, l’entraîneur Nunge préférait mettre au repos St-Germain au profit de Gréatti. Avec trois joueuses de 16 ans sur le terrain, le collectif du VBR alignait lui aussi sa jeunesse sans pour autant désorganiser son schéma tactique. Pitou, quant à lui, a continué de faire tourner avec Teuchert et Lovato, si bien qu’au moment de conclure les Romanaises ont dû batailler pendant pas moins de 6 échanges… ! Au troisième set, le déficit de réception côté Terville s’est nettement fait sentir, à l’image de la série de services de Pyvovarova. Clément s’est aussi révélée mordante au filet pour permettre à son clan plusieurs side-out. Visiblement pressées d’en découdre, les Romanaises n’ont pas laissé le temps aux Lorraines de construire leur jeu et dans un dernier coup de rein se sont envolées vers la victoire (19/14 puis 25/17).

 

Prochainement

Division Elite Féminine Groupe B
  • 1.
    Harnes
    17 pts
  • 2.
    Poitiers St-Benoît
    15 pts
  • 3.
    Sens
    10 pts
  • 4.
    Monaco
    9 pts
  • 5.
    Volley-ball Romans
    7 pts
  • 6.
    Toulon
    5 pts
  • 7.
    Nimes
    5 pts
  • 8.
    Michelet Halluin
    4 pts
  • GBG Assurances CLAPPE Immobilier Bioccop Cabinet GONNIN SUPER U