VBR Volley Ball Romans - Site officiel
Une première victoire au forceps pour nos N2F
Nos féminines auront dû batailler dimanche pour accrocher la victoire au petit poucet de la poule, St-Dié qui s’est révélé être un adversaire à la hauteur. Un premier match décroché au tie-break récompensé par 2 points.

Il aura fallu plus de deux heures à nos Romanaises pour venir à bout d’un match pourtant entamé de la plus belle des manières. Le premier set soldé 25/15 pour le VBR laissait présager une rencontre à sens unique. Entrées dès les premiers points, les jeunes Pyvovarova et Gréatti faisaient le job à l’instar d’Antikainen qui trouvait ses marques avec ses attaquantes à l’aile. Jusqu’alors, aucune ombre au tableau, si ce n’est, le manque de régularité au service qui s’avérera crucial. Moins solidaires que dans les premiers points, les locales laissaient les Déotiennes revenir au score et prendre le match à leur compte dans le deuxième set. Se targuant d’un turn-over efficace, le coach Dumortier permettait même à son équipe d’accéder au money-time avec 8 longueurs d’avance sur les coéquipières de Péro. Malgré l’expérience de Bosjanok, appelé en renfort dans les derniers points, l’écart était creusé (21/25).

Vers une traversée du désert…

Difficile d’attaquer le 3e set dans les meilleures conditions pour les Drômoises. Privé de libéro, le clan Nunge manquait de mordant en défense et de lucidité au bloc. Avec près de 10 fautes directes accumulées, c’est logiquement que Romans courait après le score pour revenir, in-extremis, dans la partie à 20 points. Mais c’est un nouveau coaching gagnant de Dumortier qui allait sceller la manche (23/25). Le match avait-il définitivement viré de bord ? Pas si sûr, car profitant des fautes directes adverses, les Romanaises passaient en tête au 2e temps mort technique avec une courte avance (16/15). De retour sur le terrain, St-Germain faisait alors parler son expérience au service. Couplée à l’intelligence de jeu de Bosjanok, le clan Nunge piquait ce 4e set à St-Dié (25/21). Difficile alors de connaître l'issue du match. Heureusement porté par son public le VBR allait finir le travail et s’imposer 15/11, non sans une pointe d’amertume. « Il va falloir travailler sur l'attitude des anciennes. Jouer avec un six majeur ne m’intéresse pas cette saison. Les jeunes ont leur place sur le terrain, c’est aux plus expérimentées de les mettre en confiance » lâchait Iryna Nunge à la fin de la rencontre. Même frustration côté St-Dié, comme l’exprimait Manu Dumortier : « On a eu trop de haut et de bas pour espérer obtenir un meilleur résultat. Il va falloir apprendre à négocier les longs déplacements qui nous attendent pour éviter d’être dans le flou les premiers sets. Même si on est encore loin de ce qu’on a déjà produit, on récupère tout de même un bonus défensif. »

 

Score final : 25/15; 21/25; 23/25; 25/21; 15/11

St-Dié-des-Vosges : Lisold ; Noel ; Mangin ; Jacquelin ; Opatovska ; Quarino ; Jankauskaite ; Peterkin ; Mateeva ; Simon Gack. Entraîneur : Emmanuel Dumortier.

Romans : Antikainen ; Clément; Péro; Bosjanok; St-Germain ; Yoncheva ; Heckelman ; Pyvovarova ; Greatti. Entraîneurs : Iryna Nunge, assistée de Romain Lapoléon. Blessée : Souidi.

Prochainement
Division Elite Féminine Groupe B
  • 1.
    Terville
    6 pts
  • 2.
    Harnes
    6 pts
  • 3.
    Istres
    6 pts
  • 4.
    Bordeaux-Merignac
    6 pts
  • 5.
    Stade Laurentin
    6 pts
  • 6.
    Volley-ball Romans
    0 pts
  • 7.
    Mauguio
    0 pts
  • 8.
    Institut Fédéral de Volley-ball
    0 pts
  • Saint Jean Crédit mutuel Biocoop CLAPPE Immobilier SUPER U